Pour qui voter ce dimanche ?

7/06/2024

Ce dimanche 9 juin, 360 millions de citoyens de l’Union européenne sont appelés à voter pour élire un nouveau parlement européen. Est-il judicieux de participer à ce scrutin, et si oui, vers quelles listes se diriger ?

 

N’y allez pas !

 

Rappelons ce qu’est réellement l’Union européenne. L’UE est un ordre juridique fondé sur des traités, au contenu politique spécifique : croissance perpétuelle, libre-échange, mondialisation, abolition des monopoles publics ! Toutes sortes d’orientations obsolètes auxquelles les états membres peuvent difficilement se soustraire.

L’Union européenne est une technocratie anti-démocratique. Faut-il rappeler le martyr de la Grèce dans les années 2010 ? Redire que le vote « NON » des Français en 2005 a été trahi ? Selon Jean-Claude Juncker, ancien président de la Commission européenne, « il ne peut pas y avoir de choix démocratique contre les traités européens » (2015). On ne saurait dire mieux ! L’UE est aussi productiviste donc anti-écologique. Enfin, l’UE est antisociale. L’UE a été faite pour le grand capital, nous dit Annie Lacroix-Riz. Dès lors, comment cautionner l’existence même de cette organisation en participant à une élection ?

On ajoutera également que le pouvoir des euro-parlementaires est bien faible. Ils n’ont pas le pouvoir budgétaire. S’ils peuvent déterminer diverses modalités d’application des décisions européennes, ce qui n’est pas rien, les députés européens ne peuvent pas être à l’initiative de lois nouvelles ni amender d’aucune façon les traités européens. C’est un « parlement infirme » selon l’expression de l’économiste Frédéric Farah. Les discours volontaristes pour « changer l’Europe » sont donc inconsistants : quelque soit le résultat au soir du 9 juin, les politiques européennes continueront de s’appliquer, à l’abri de tout contrôle populaire. A cet égard, l’élection du 9 juin est une mascarade.

Aussi il ne faut pas se forcer à aller voter. C’est d’ailleurs la position des communistes du PRCF ou du Parti de la Démondialisation (ParDem) : un appel à l’abstention citoyenne, pour boycotter des élections illégitimes.

 

Et si je veux voter quand même ?

 

Si l’on veut voter malgré tout, comment s’y retrouver parmi les 38 (!) listes candidates ? Quelle liste choisir ? Nos fondamentaux sont la défense de la démocratie et de l’écologie. Voici les listes qui ont notre préférence.

 

Démocratie

 

La liste démocratique « pour une démocratie réelle : Décidons nous-mêmes » menée par Philippe Ponge, Aude Rossolini et nos amis de Decidemos mérite d’être soutenue. Elle a comme nous pour ambition d’instaurer une première démocratie et souhaite mettre en place un RIC constituant. Les citoyens auraient alors la possibilité d’initier des modifications de la constitution. Leurs bulletins sont accessibles au téléchargement ou disponibles sur Paris, Montrouge et Brest.

Pour la défense d’une démocratie authentique, vous pouvez aussi voter pour la liste du Parti pirate, menée par Caroline Zorn. Le Parti Pirate fait la promotion d’un concept très intéressant : la démocratie liquide. C’est un système dans lequel on peut choisir de voter soi-même, ou de prêter son vote, sujet par sujet, à la personne en qui on a confiance. Ce parti défend aussi les libertés numériques. L’impression du bulletin est également recommandée.

 

Ecologie

 

Nous avons découvert avec intérêt la liste « Équinoxe » menée par Marine Cholley. Leur slogan « écologie pratique et renouveau démocratique » fait écho au nom de notre association. Si le parti Equinoxe n’est pas assez euro-critique à notre goût, il est très utile et intéressant d’avoir un nouveau parti politique qui montre un grand sérieux sur les questions écologiques, et défend comme nous les valeurs de convivialité et de modération énergétique. Notons la proximité de pensée entre Equinoxe et l’association « Shift Project » de Jean-Marc Jancovici (qui reste elle apartisane). Fondé par des ingénieurs, le parti Equinoxe fait aussi comme nous le choix de croire en la qualité du travail scientifique, et utilise en interne le jugement majoritaire. Un parti à suivre.

Marine Cholley
Marine Cholley, Equinoxe

Bien sûr, en ces temps de dépassement des limites planétaires, on peut aussi soutenir la liste collective « Paix et décroissance » joliment illustrée par l’artiste Felix Zirgel. Le bulletin est à imprimer.

 

Souveraineté populaire

 

Euro-lucide, la liste « Nous le peuple » conduite par Georges Kuzmanovic (photo en tête d’article) est notre choix n°1. Avec des personnalités remarquables comme la militante Diane Lagrange, le cadre de Reprenons le Contrôle Philippe Conte ou encore l’agriculteur Philippe Grégoire, cette liste défend comme nous la ligne politique de l’essayiste Coralie Delaume. Une franche hostilité à la construction européenne, avec le but de faire cesser des politiques antisociales, antiécologiques et antidémocratiques.

Pour la souveraineté populaire, on pourra aussi voter pour les listes du Frexit. Florian Philippot reçoit notamment le soutien de nos amis de Reprenons le Contrôle – Génération Frexit. Malheureusement, pour ces deux listes, on déplorera tout de même la faiblesse sur l’écologie.

Enfin, pour la défense des travailleurs, on pourra considérer de voter pour une liste classée à l’extrême-gauche. On recommande en particulier la liste « Pour le pain, la paix, la liberté ! » présentée par le Parti des travailleurs.

 

Conclusion

 

S’il fait beau temps par chez vous le 9 juin, n’ayez pas peur de bouder l’isoloir. Cette élection cautionne une Union Européenne qui depuis des décennies sert les intérêts des forces de l’agent plutôt que les intérêts du peuple souverain.

Si vous souhaitez aller voter, le choix est large : on vous a recommandé 8 listes ! Allez, bon dimanche !

 

 

Articles suivants

S'abonner

Recevez nos conférences, articles et vidéos pour l'écologie et la démocratie. Courriels rares, gratuit, pas d'usage commercial.

Actualités

Changer la constitution pour établir la primauté du droit français

Ceci est une note issue d'un article d'Aurélien Bernier paru dans le Monde Diplomatique de mai 2024.   Comment le droit européen a écrasé le droit français   Dans une première partie, Aurélien Bernier nous explique comment s'est construite la primauté du...

L’écologie est-elle rationnelle ?

De façon répétée, les écologistes sont accusés de ne pas être rationnels. Ils seraient des idéologues, opposés au progrès et à la science. Des fanatiques, des utopistes ou des "bobos" sans contact avec la réalité... L'écologie tournerait-elle le dos à l'idéal des...

La permaculture, un modèle généralisable ?

Article invité.   Apparemment, il y a encore pas mal de gens, y compris des hommes politiques comme le député Louis Boyard, qui pensent que la permaculture est un modèle généralisable. Pourtant, c'est faux.   Qu'est ce que la permaculture ?   Sur...

Qu’est-ce que la décroissance ?

Le manifeste de notre association ne comporte pas une seule fois le mot de décroissance. Cependant, les mots "sobriété" et "réduction" apparaissent plusieurs fois. Certains de nos membres se revendiquent de la décroissance, d'autres non, s'en tenant à l'écologie. Mais...

5 questions à Anaëlle : « Nous devrions faire un vrai point sur nos besoins »

Citoyenne responsable et militante engagée, Anaëlle choisit les causes environnementales qui lui semblent justes. Anaëlle a suivi les travaux concernant le gaz de couche en Moselle. Aujourd'hui elle s’implique aussi pour créer des liens inter-associations et organise...

Signons la pétition pour le RIC !

Signons la pétition pour le RIC ! Ecologie & Démocratie soutient sans réserve la pétition officielle sur le RIC constituant ! Clara Egger et Espoir-RIC l'ont déposée la semaine dernière sur la plateforme de l'Assemblée nationale. Ecoutons d'abord Clara Egger. Elle...

Notre association a un an : premier bilan

Les statuts de notre association ont symboliquement été déposés en préfecture à l'occasion des 3 ans du mouvement des Gilets jaunes. C'était le 17 novembre 2021, après un long travail préparatoire. Aussi, alors que les Gilets jaunes fêtent leurs 4 ans, nous faisons le...

Le rond-point en toute simplicité

Revenir sur le rond-point, c'est un peu comme un retour en arrière avec beaucoup d'émotions : nostalgie, tristesse, colère, frustration. Cela ne doit pas être notre état d'esprit cet après-midi. Nous nous y rendrons le cœur léger en toute confiance, dans la joie, la...

Clément Caudron : « Imaginons qu’on baisse le PIB d’un facteur 2… »

Clément Caudron est ingénieur dans l'aéronautique. Il avait déjà eu la gentillesse de répondre à nos 5 questions. Le 8 octobre, Clément a participé à notre Fête de la démocratie et nous a présenté son livre "Il est urgent de ralentir, manifeste pour une écologie...

La décroissance est inévitable !

Le président de notre association Jérôme Yanez a été reçu par le Premier cercle, un podcast créé par Génération Frexit. Jérôme y explique l'intérêt politique de la décroissance et répond aux questions de sympathisants du frexit. Un résumé est ci-dessous.    ...

La France est-elle une démocratie ?

Le 8 octobre dernier, notre association a organisé la Fête de la démocratie à Saint-Léonard-de-Noblat. La première table-ronde a frappé les esprits par la justesse et l'ampleur de ses considérations sur cette question de fond : la France est-elle une démocratie ?...

Franc succès pour la première édition de la Fête de la démocratie !

Samedi 8 octobre, nous avons réuni 35 personnes à Saint-Léonard-de-Noblat pour discuter d'écologie et de démocratie. Ce rassemblement a été une belle réussite pour notre association.   A l'école du pont de Saint-Léonard-de-Noblat. A la tribune, de gauche à...