Sélectionner une page

Ce manifeste est un travail en cours. Il est susceptible d’être modifié. Ce texte est disponible en version PDF.

Manifeste

Écologie & Démocratie, association loi 1901, fait sienne la devise « Liberté, Égalité, Fraternité » et affirme son attachement à la paix entre les nations, à la justice et à la laïcité.

Singularité écologique

Une information scientifique récente, complète et contradictoire permet d’affirmer qu’il y a une urgence écologique. Des indicateurs fiables, nombreux et variés attestent que la nature est gravement abîmée, parfois de façon irréversible.

Que l’on porte son attention sur les insectes, les oiseaux, les mammifères, les forêts, les mers, les océans, les terres ou sur tous les milieux naturels, en France et ailleurs, nous voyons que les dommages subis sont rapides à l’échelle d’une vie humaine et brutaux à l’échelle des temps historiques.

Altération profonde du climat terrestre, réduction voire extinction des espèces animales et végétales, uniformisation des paysages, déforestation, acidification des océans, raréfaction des terres fertiles, épuisement des minerais, multiplication des pollutions : les sujets sont nombreux et leur examen amène à conclure à une situation écologique singulière par sa gravité.

Face au pire des mondes

Que se passera-t-il si l’ordre économique et politique actuel devait se maintenir ? Ce sera la crise perpétuelle, les ravages et la récession. Des gouvernements de plus en plus autoritaires administreront le désastre. Des politiciens médiocres organiseront une économie de privations et de restrictions inavouées. La pauvreté et l’insécurité se généraliseront. Les protestations populaires seront matées : sous prétexte d’ordre, les citoyens de bonne volonté seront privés de leurs droits fondamentaux.

Enfin, la crise écologique s’aggravera et nous ferons peser les risques les plus grands sur notre futur et celui de nos enfants, jusqu’à compromettre l’habitabilité même de la planète.

Nous n’aurons alors ni l’écologie, ni la démocratie.

Sortir de l’impasse

Les dérèglements écologiques sont causés essentiellement par les activités industrielles et agro-industrielles soutenues par les grands intérêts financiers et par la société de consommation mondialisée.

Le système économique et politique actuel accepte, et encourage même, les déprédations sur la nature, la consommation croissante d’énergie, la production de déchets, la suppression des espaces naturels et leur pollution, ainsi que toutes sortes de nuisances et d’injustices. Il constitue une impasse ; accepter qu’il persiste malgré son obsolescence et ses dégâts sur la nature serait indigne.

C’est la raison pour laquelle nous ne devons pas écouter ceux qui nous affirment que tout peut continuer presque comme avant. Écartons ces politiciens, qui parlent écologie la main sur le cœur, mais qui en réalité temporisent ou se soumettent aux puissances d’argent. N’écoutons plus ces économistes, qui en dépit des réalités croient encore à la croissance verte et ne savent rien dire de nouveau. Méfions-nous des entreprises qui réclament l’absence de réglementations pour maintenir leurs profits une année de plus.

La seule voie est de changer de modèle avec audace.

Mobilisation nationale

Écologie & Démocratie considère que mener une politique écologiste vigoureuse, en France comme dans le monde, est la plus pressante et impérieuse nécessité, ainsi qu’une évidente obligation morale.

En premier lieu, Écologie & Démocratie œuvre, par des actions d’éducation populaire, à une meilleure connaissance de la nature, de sa richesse et de sa complexité. Avec un effort de vulgarisation scientifique, Écologie & Démocratie explique la réalité de la situation écologique, en présentant des faits, sans dogme, en évitant d’être trop alarmiste ou de ne pas l’être assez. De la meilleure compréhension des problèmes écologiques et de la meilleure connaissance de la nature naît la volonté populaire d’agir pour une société plus écologique et plus frugale.

Écologie & Démocratie met en garde les Françaises et les Français contre toute forme de défaitisme, d’isolement, de déni ou de torpeur face à une situation écologique difficile. Les petits gestes, les efforts périphériques ou ponctuels, les tribunes dans les journaux, les sommets internationaux, les effets d’annonce politiciens, les documentaires à la télévision et les demi-mesures ne sauraient suffire. En revanche, l’action collective déterminée peut, elle, mener à une société meilleure, pérenne et respectueuse de la nature.

L’objectif écologique élevé d’habiter le monde sans détruire la nature requiert l’implication morale et politique du plus grand nombre afin d’obtenir des victoires qui changeront en profondeur la société. Écologie & Démocratie incite les citoyens français à s’engager, à se repolitiser, à militer et à s’organiser.

Aussi, Écologie & Démocratie est une association loi 1901 dont l’objectif est de contribuer pleinement au grand mouvement citoyen en faveur de l’écologie et de la démocratie. L’association vise également la capacité de soutenir et présenter des candidats aux élections, afin de pouvoir défendre ses idées et ses propositions dans toutes les assemblées politiques.

Écologie & Démocratie souhaite unir toutes les personnes ayant à cœur de défendre l’écologie, par-delà les clivages. Écologie & Démocratie reconnaît l’existence du clivage droite-gauche et du clivage conservateur-progressiste. Écologie & Démocratie constate l’existence de différences philosophiques et spirituelles importantes au sein de la mouvance écologiste. Cependant, Écologie & Démocratie souhaite transcender ces clivages et rassembler toutes les Françaises et tous les Français, sans sectarisme, sans distinction de sexe, de religion, de couleur de peau, d’origine, de classe sociale ou de passé politique.

Écologie & Démocratie regroupe des personnes aux idées variées, qui s’engagent mutuellement à respecter leur diversité de pensée et à surmonter leurs divergences afin de se rassembler pour l’écologie, pour la sauvegarde de la nature et de l’avenir.

Écologie & Démocratie estime qu’il est souhaitable de mettre tous les pays du monde ou tous les pays européens d’accord simultanément sur un programme écologique ambitieux, mais que cela est difficile à court terme et ne constitue pas un prérequis à l’action. En conséquence, Écologie & Démocratie propose d’appliquer son programme en France, en éventuelle association avec des pays partenaires, pour montrer au monde comment le peuple français peut, par la meilleure mobilisation de son intelligence et de sa volonté, répondre à l’enjeu.

Propositions

Écologie & Démocratie met en avant un ensemble de propositions dont le but est de former une société en harmonie avec la nature, conviviale et confiante en l’avenir. Écologie & Démocratie prône le retour à une juste mesure et lutte contre le consumérisme et le productivisme.

Nos objectifs d’écologie, de parcimonie, de tempérance et de convivialité ne sont compatibles ni avec la logique capitaliste d’accumulation infinie, de maximisation du profit et de croissance perpétuelle, ni avec un contexte de mondialisation marchande, de libre-échange et de dérégulation.

En rupture, Écologie & Démocratie promeut la construction d’une économie nouvelle, sociale, démocratisée et régulée. Ceci implique de réorganiser l’activité autour de nouveaux objectifs de sobriété, de régénération de la nature, de bien-vivre et d’intérêt commun de long terme.

Conformément à ces objectifs, Écologie & Démocratie a un programme :

I. de protection de tous les milieux naturels du territoire, afin de permettre le rétablissement de la faune et de la flore ;

II. de maîtrise écologique concertée de la production matérielle sur le sol français, en préservant l’intérêt des travailleurs ainsi qu’un niveau de bien-être collectif et de temps libre le plus satisfaisant ; cette maîtrise passe par une politique planifiée de détente productive : promotion des technologies appropriées et des basses technologies sobres et réparables (low-tech), production d’objets partagés, durables et réparables ;

III. de relocalisation des activités et de démondialisation, grâce à un protectionnisme écologique et social et à la réduction organisée des importations, en vue de réduire notre empreinte écologique collective et d’obtenir un haut niveau d’autonomie productive ;

IV. de descente énergétique et de décarbonation, avec en particulier la forte réduction de la consommation française, intérieure et importée, de pétrole, de charbon et de gaz ;

V. de développement d’une agriculture paysanne respectueuse de la nature qui permet la régénération des sols et l’épanouissement de la vie ; d’autonomie alimentaire et de mise en œuvre de circuits alimentaires les plus courts ;

VI. de revitalisation des campagnes, des villages et petites villes et de leurs commerces de proximité, avec la recherche d’une moindre dépendance à l’automobile et au transport international ;

VII. de préparation collective face au changement climatique et à ses conséquences.

VIII. de promotion des meilleures initiatives écologiques inventées par le tissu associatif, entrepreneurial et militant ; Écologie & Démocratie participe au développement et à la structuration en réseau de ces alternatives.

Ces changements considérables ne sauraient être imposés. Au contraire, ils nécessitent une démocratie authentique.

Le système représentatif dépossède les citoyennes et les citoyens. Fondé sur des élections biaisées, il entraîne une dérive oligarchique. Écologie & Démocratie prône l’instauration d’une démocratie véritable par la réforme en profondeur des institutions nationales et par l’instauration d’une chambre du peuple. À l’aide d’outils tels que le référendum d’initiative populaire, le référendum obligatoire, le tirage au sort et le mandat contractuel à révocation, Écologie & Démocratie propose la transformation de l’électeur en citoyen-décideur, formé et informé par des médias indépendants et pluralistes.

Si Écologie & Démocratie promeut une information de qualité, plurielle et libre, Écologie & Démocratie s’oppose à la propagande anti-écologie des médias contrôlés par les grands intérêts financiers et industriels. Écologie & Démocratie dénonce aussi le mauvais usage des mots et les expressions trompeuses, telles que « croissance verte » ou « développement durable ».

La maîtrise des désirs est une des clefs de la liberté. Pour passer d’une société de consommation à une société de juste mesure, Écologie & Démocratie encourage les citoyens français à se libérer de la quête perpétuelle du « pouvoir d’acheter » et de la frustration permanente qui l’accompagne. Écologie & Démocratie prône la limitation de la propagande publicitaire et l’éducation populaire pour y résister.

Écologie & Démocratie considère qu’un système économique sain doit préserver la nature et sauvegarder l’avenir tout en laissant à chacun la possibilité de poursuivre le bonheur. C’est la raison pour laquelle la reconstruction du système économique que propose Écologie & Démocratie vise d’une part à réduire drastiquement son impact écologique, pour permettre à la nature de se reconstituer, et d’autre part à supprimer le chômage, à réduire les rapports de domination et de servitude, à accroître la mise au service de l’intérêt commun des moyens de production et à garantir des métiers plus épanouissants, ayant plus de sens, qui réparent la nature plutôt qu’ils ne la détruisent.

Ce contexte de réforme radicale justifie la réduction des inégalités et le renforcement des services publics, en particulier à destination des plus modestes.

Écologie & Démocratie présente aux citoyens français des propositions claires, dénuées d’ambiguïté, capables de susciter une adhésion large et réservant la possibilité de nouer des partenariats avec des associations d’objet voisin et des alliances équilibrées et mutuellement profitables avec des formations politiques.

Le projet de Écologie & Démocratie requiert la souveraineté du peuple français, autrement dit sa liberté nationale. Ceci implique de se soustraire aux structures supranationales et aux ingérences extérieures qui empêcheraient la réalisation régulière d’un programme voulu démocratiquement.

Bien qu’opérant en France dans le cadre national, Écologie & Démocratie est un mouvement associatif ouvert sur le monde qui promeut la coopération avec toutes les nations.

A vous de jouer

Citoyennes et citoyens libres et conscients des enjeux écologiques, venus de tous horizons, nous nous rassemblons autour d’un projet nécessaire, ambitieux et réaliste.

Rejoignez Écologie & Démocratie, adhérez. Militez auprès de nos équipes locales. Faites un don.

Notre objectif intangible est d’œuvrer à l’avènement d’une société démocratique, digne, juste, protectrice de la vie, protectrice de l’avenir. Ensemble, unis et déterminés, nous pouvons œuvrer à la grande réconciliation du genre humain et de la nature.